Etre chef d’établissement : aujourd’hui et demain

18.10.2017 / Marie-Hélène Ricaud / Pour aller plus loin dans la réflexion

Comme chaque année, de nouveaux chefs d’établissement ont été recrutés à la rentrée. Pour beaucoup, ce recrutement s’accompagne d’un vrai changement de métier. Il est donc essentiel de se former. Mais les années d’exercice montre qu’il est primordial aussi de réinterroger ses pratiques, son environnement professionnel et sa posture de manager. Ce besoin a été exprimé par des chefs d’établissement expérimentés.

 
La formation des nouveaux chefs d’établissement : une qualification exigée
L’IFEAP accueille cette année 15 nouveaux chefs d’établissement et les accompagne sur un parcours de 2 ans.  Revisitée en  2010, la formation  modulaire d’une 40aine de jours maximum ouvre sur  des parcours individualisés : prise en compte de l’expérience professionnelle et réponse aux besoins particuliers de chacun.
L’arrêté de 2004 pose comme obligatoire l’obtention d’une qualification pour diriger un établissement du CNEAP, quel qu’il soit. A cette exigence s’ajoute aujourd’hui  l’opportunité  d’obtenir une certification de niveau I « Dirigeant des organisations éducatives scolaires et/ou de formation ».

 
De la nécessité d’un temps pour soi tout au long de sa vie professionnelle
Dans une situation économique souvent tendue, le chef d'établissement doit être en mesure de faire converger l'économique et le social par une approche RH anticipative. Les années de direction peuvent accumuler stress et exposer la personne à des risques psycho-sociaux. Il est donc essentiel d’entretenir une certaine énergie tant mentale que physique pour aller loin ensemble, avec l’équipe, et sur le long terme.

 
C’est le constat de certains chefs d’établissement du CNEAP-Bourgogne Franche Comté. En réponse, l’IFEAP met en œuvre sur l’année 2017-2018, un espace de paroles et de soutien afin de les accompagner dans une démarche réflexive par l’analyse de pratiques. Cette « respiration » appelée « Un temps professionnel pour soi : vivre un groupe d'analyse de pratiques » vivra régulièrement sur une ½ journée toutes les 8 semaines et débute le 3 novembre prochain à DIJON. Le lieu et l’intervenant sont volontairement hors réseau CNEAP-IFEAP afin de créer de l’altérité.

 
Ainsi, la région Grand Est sera le groupe qui expérimentera ces temps de formation. A l’issue de l’année scolaire, une évaluation du dispositif sera conduite par l’IFEAP en lien avec les acteurs afin de décider de la pérennisation de cette offre. Celle-ci pourrait être proposée dans d’autres CNEAP-Région.

 
Les fonctions et les responsabilités du chef d’établissement l’amènent à animer des équipes et à être en relation inter personnelle. Il doit donc entretenir ou développer des compétences pour être en capacité de piloter et d’animer sur le long terme.

 
Marie-Hélène RICAUD